VINS DE CASSIS BODIN BODIN VIN DE CASSIS 2021
FR | EN

Cassis Jazz Festival 2021

Bodin Cassis Jazz Festival 9e edition 2021

Du jazz et de l’opéra cet été au coeur de nos vignes

Quel plaisir de vous proposer cette affiche à la fois éclectique et riche ! Une programmation exceptionnelle de Bleu Ciel Production à l’occasion de cette 9ème édition du Cassis Jazz Festival et en partenariat avec L’Office de Tourisme de Cassis.

📢 Demandez l’programme !

  • 19h30 : Ouverture de la soirée
    Foodtrucks (restauration et boissons payantes) et musique live
  • 21h00 : Concert
  • Tarif : 22 € – Placement libre

Vendredi 2 juillet

Bodin Cassis Jazz Festival Sonia Winterstein 4tet manouche

Sonia WINTERSTEIN 4 tet
Jazz manouche

Chanteuse surprenante, d’origine manouche, Sonia nous transporte dans son univers rempli de force et d’émotion et nous fait découvrir un répertoire des plus touchants.

A travers les chants traditionnels manouches qui ont bercé son enfance et des standards américains et français qu’elle interprète magistralement – « J’attendrai », « Kel laila kel », « Take the train » ou encore « Undecided »-, elle a su à la fois garder les traditions et évoluer vers un jazz plus moderne.

Vendredi 23 juillet

Bodin Cassis Jazz Festival opéra soprane Melody Louledjian

Melody LOULEDJIAN
« Les Beaux Airs de l’Opéra »

Très appréciée pour ses qualités vocales et son excellent niveau musical, Melody Louledjian aborde les répertoires classique et contemporain avec la même réussite.

Elle fait ses débuts dans les rôles de Lucia/Lucia di Lammermoor au Cultural Center of the Philippines en Janvier 2020 et Violetta/La Traviata à l’opéra de Tenerife en 2018.

Vendredi 27 août

Bodin Cassis Jazz Festival basilic swing

BASILIC SWING
Jazz

Le quintet s’inspire des musiques traditionnelles d’Europe de l’est et du jazz américain pour distiller une énergie musicale emprunte d’émotions et sauvagement festive.

Le Cassis Jazz Festival c’est aussi un concert de clôture…

Samedi 28 août

Cassis jazz festival 2021 Stefano Di Basttita

Stefano Di Basttita « Morricone Stories »

ESPLANADE ARISTIDE BRIAND CASSIS
(voir sur la carte)

  • 19h30 : ouvertures des portes
  • 20h30 : début du Concert
  • Tarif : 32 € – Placement libre

Pour 2021, Stefano Di Battista s’attèle à un album hommage à Ennio Morricone, avec qui il a eu la chance de travailler. Il retrouve sur ce projet André Ceccarelli à la batterie, Fred Nardin au piano et Daniele Sorrentino à la contrebasse.

Stefano Di Battista

Né le 14 février 1969 à Rome, c’est durant son enfance que Stefano Di Battista s’initie à la musique, dans un orchestre de quartier composé majoritairement de cuivres. Ayant débuté le saxophone à l’âge de treize ans, il s’intéresse au jazz par le biais de disques d’Art Pepper et de Cannonball Adderley, deux musiciens qui resteront des influences durables. Il suit une formation académique avant de commencer à « faire le métier » dans la variété. La rencontre avec Massimo Urbani (1957-1993), saxophoniste alto italien marqué par le feu parkérien, joue également un rôle déterminant dans son ambition à devenir un musicien de jazz. Il faut cependant attendre un concours de circonstances pour que le talent du jeune saxophoniste romain puisse éclater au grand jour. Encouragé à se rendre à Paris par le pianiste Jean-Pierre Como qui l’a entendu pendant l’été 1992 au festival de Calvi, Stefano Di Battista séduit rapidement plusieurs musiciens de la capitale française qui lui mettent le pied à l’étrier, notablement le batteur Aldo Romano (deux disques témoignent de leur association) et le chef d’orchestre Laurent Cugny qui lui fait une belle place – ainsi qu’à son compatriote trompettiste Flavio Boltro – dans l’ONJ qu’il constitue en 1994. Même s’il est, dès lors, surtout actif en France, il maintient des liens étroits avec la communauté des jazzmen italiens, enregistrant notamment avec ses compatriotes Enrico Rava (1996), Rita Marcotulli (1998), Daniele Scannapieco (2003) et Dario Rosciglione (2004).

C’est donc avec un quartet transalpin (Eric Legnini, André Ceccarelli, Rosario Bonaccorso) qu’il enregistre en 2002 son troisième album chez Blue Note, Round About Roma, accompagné d’un orchestre symphonique dirigé par Vince Mendoza. Il poursuit son parcours sur le label avec un projet hommage à Charlie Parker, puis le virtuose Trouble Shootin’ en 2007, sur lequel il invite notamment Fabrizio Bosso à la trompette et Baptiste Trotignon au Hammond.

Réservation auprès de l’Office de Tourisme de Cassis (13) :

La vente d'alcool étant interdite aux mineurs de moins de 18 ans. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.